RT 2012La Réglementation Thermique 2012 ou RT 2012 est entrée en vigueur depuis le 1er Janvier 2013 pour la construction de tout logement neuf. Engagement du Grenelle de l’Environnement de 2007, elle implique la mise en œuvre de matériaux et de compétences rigoureuses avec pour objectif de résultats de réduire durablement la consommation énergétique des constructions à peu près par trois la consommation d’énergie primaire (de 150 kWh/m2/an en 2005 à moins de 50 kWh/m2/an, hors transport et fabrication de l’énergie primaire) pour les nouvelles constructions.

Performance globale de l’habitation (Bbio)

Elle mesure la qualité de l’habitation et de l’isolation, l’implantation de la maison devra être étudiée bien en amont pour permettre de profiter au mieux de l’emplacement. Ainsi, cet indicateur détermine les besoins en chauffage, en climatisation et en éclairage du bâtiment.

  • Les pièces habitées seront placées au Sud, pour permettre l’entrée du soleil, bas en hiver, jusqu’au cœur de la maison afin d’augmenter la source de lumière et éventuellement le chauffage par rayonnement du soleil quand celui-ci est visible.
  • Le garage pourra se trouver au Nord.

Tout devra être fait pour que la maison puisse être au maximum autonome en énergie (isolation, baies vitrées au Sud, protection contre le froid au Nord, etc.).

Zones H1a H1b H1c H2a H2b H2c H2d H3
Bbiomax 72 84 72 66 60 54 48 42

 

La maîtrise des consommations énergétiques (Cep)

Il s’agit de réduire la consommation d’énergie destinée au chauffage comme au refroidissement, à l’éclairage, à la production d’eau chaude sanitaire et au fonctionnement des auxiliaires de confort (pompes, ventilateurs, etc..). L’objectif étant de réduire la production de gaz à effet de serre (CO2), la norme Cepmax (Consommation d’Energie Primaire Maximale) limite la consommation à une moyenne de 50 kWh/m²/an d’énergie primaire variable selon la situation géographique et l’altitude de la maison :

Zones H1a H1b H1c H2a H2b H2c H2d H3
Cepmax 60 65 60 55 50 45 45 40

 

Respect du bien-être (Tic)

Même s’il faut conserver la chaleur en hiver, il faut la faire sortir en été (ou bien ne pas la faire entrer). Ce troisième axe réfléchit donc au confort des habitants durant la période estivale. Cela se fait par la valorisation des protections solaires, de l’inertie et de la conception de l’habitat, l’influence du soleil direct et ventilation naturelle.

une maison bien isolée